News

Les dossiers du Multivers

Spider-Island

CONTEXTE ÉDITORIAL

En 2008, le titre Amazing Spider-Man commence à être publié à un rythme quasi hebdomadaire, impliquant une rotation des équipes créatives. Parmi les scénaristes, on note la présence de Dan Slott (The Mighty Avengers), qui reste seul à partir de janvier 2011. Amazing Spider-Man devient alors une série bimensuelle. À intervalles réguliers, l’auteur crée des “mini-events” au sein de la série : Spider-Island est le premier d'entre eux. Suivront Ends of Earth, Dying Wish (et Superior Spider-Man), ou encore Spider-Verse. En 2016, Dan Slott supervise toujours la destinée de Spider-Man.

 

MILES WARREN : L'ULTIME RETOUR

La nouvelle Madame Web, Julia Carpenter, prévient rapidement Peter Parker du danger que le menace et lui conseille de se préparer. Le héros décide alors de s'entraîner avec Shang-Chi, entre autres, afin de devenir un meilleur combattant. En effet, Spider-Man ne le sait pas encore mais Miles Warren, alias le Chacal, est en train de mettre au point un virus. Après l’avoir répandu dans New York, cet agent infectieux confère progressivement à tous les civils des pouvoirs semblables à ceux de Spider-Man. Pendant que Spidey, Carlie, l'agent Venom et Anti-Venom enquêtent sur l'affaire, le Chacal s'entoure d'un Kaine modifié et du Spider-King (qui s'avère être Captain America infecté). En réalité, Miles est le serviteur d'Adriana Soria, une ancienne ennemie de Peter et de Steve Rogers, surnommée la Reine. Puis, sur l'île de Manhattan, les humains dotés de pouvoirs commencent à se transformer en araignées géantes !

 

LA REINE : UN NOUVEAU DÉFI

Pour éradiquer le virus, les laboratoires Horizon (l'employeur de Parker) travaillent de concert avec Reed Richards. Grâce à l’Anti-Venom, ils réussissent à créer un vaccin, mais Kaine est envoyé sur place pour détruire la production. Heureusement, Spider-Man parvient à le vaincre et à lui redonner apparence humaine grâce au vaccin. Pendant ce temps, la Reine utilise ses pouvoirs pour manipuler toutes les araignées géantes de Manhattan. De son côté, l'agent Venom sauve Captain America. Toute la communauté super-héroïque s'unit ensuite pour combattre la Reine et l'empêcher de conquérir la ville. Le combat s'éternisant, Mary Jane encourage Peter à utiliser son cerveau plutôt que ses muscles. En utilisant un ancien mécanisme du Docteur Octopus, il trouve alors une solution qui permet à Kaine de tuer la Reine. Le lendemain, l'Empire State Building se met aux couleurs de Spider-Man pour le remercier d'avoir sauvé New York.

 

STATUT DE SPIDER-ISLAND (2015)

Chaque titre de mini-série Secret Wars fait généralement référence à une saga historique de Marvel. Ce n'est pas forcément un remake ou une suite directe. Dans Spider-Island (2015), Cristos Gage (collaborateur régulier de Dan Slott depuis Avengers: The Initiative) et Paco Diaz réinterprètent la saga d'origine en changeant de point de vue. Ils orientent leur récit autour de Flash Thompson, l'agent Venom. La principale différence entre les deux versions de l'histoire tient au fait que le virus touche ici de nombreux super-héros.

 

À RETROUVER DANS :

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN - SPIDER-ISLAND

Par Dan Slott et Humberto Ramos

[contient Amazing Spider-Man (1963) 659-660(II), 662-665(II), 666-673 et Spider-Island: Deadly Foes 1(I-II)]

D'AUTRES ARAIGNÉES : La récente saga n'a pas connu de suite. Néanmoins, on retrouve un autre aspect de l'histoire dans la série Venom (2011), disponible en MARVEL DARK à partir de juillet, et Spider-Verse (2014) – également signée Dan Slott – prolonge en un sens le concept.